T.P.A Tout Pour l'Agent de sécurité au Québec
Bienvenue sur T.P.A

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté gratuitement si vous ne l'êtes pas encore.
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Accueil de la centrale du parc Victoria a Quebec: Garda à la place des policiers

Aller en bas

Accueil de la centrale du parc Victoria a Quebec: Garda à la place des policiers

Message  Admin le Sam 28 Mai - 14:57

(Québec) Au cours des prochains mois, ce ne sont plus des policiers qui vont accueillir les citoyens qui se rendent à la station de police du parc Victoria. Ces policiers seront éventuellement remplacés par des agents de sécurité de l'agence Garda, à qui la Ville de Québec vient d'accorder un contrat de trois ans valant 625 000 $ afin d'assurer ce service d'accueil.

À la direction de la police de Québec, on dit avoir demandé à l'administration Labeaume d'embaucher une agence de sécurité pour effectuer cette tâche afin que les policiers se concentrent sur leur boulot de policiers. Selon Nathalie Lord, responsable des communications à la police de Québec, c'est la première fois que la police de Québec embauche une firme de sécurité afin de faire du travail à l'intérieur de ses édifices. D'autres services de police au Québec ont déjà recours à des agences de sécurité pour différents services.
«On veut ainsi que nos policiers fassent du travail de police, a indiqué Mme Lord. Diriger les gens dans l'édifice, notamment à la cour municipale, répondre à des appels et faire signer le registre à l'entrée, on estime que c'est du travail qui peut être fait par d'autres personnes que des policiers.»
Dans le cadre des délibérations budgétaires de l'année 2010, la Ville avait aboli les postes de 18 policiers, dont cinq qui étaient assignés à l'accueil du poste de police Victoria. Même si ces postes avaient été éliminés à la fin de l'année 2009, au moins un policier était toujours posté à l'accueil de la station, 24 heures sur 24, sept jours sur sept.
«On devait souvent combler ces heures en payant des gens avec du temps supplémentaire, ajoute Mme Lord. Avec l'arrivée de cette agence, c'est certain que nous allons faire des économies, en comparaison à ce que ça nous coûtait pour mettre un policier à l'accueil en tout temps.»Mme Lord assure que le service à la population ne sera pas touché par l'arrivée de ces agents de sécurité. «Il y aura toujours des policiers à la station pour remplir une plainte d'un citoyen et pour rencontrer un citoyen qui en a de besoin. Et si nous avons besoin de plusieurs policiers pour répondre à différentes demandes à l'accueil, nous pourrons faire venir des policiers qui sont sur la route à la station.»
Le syndicat furieuxÀ la Fraternité des policiers et des policières de la Ville de Québec, on dénonce l'embauche de cette agence, car on estime que ces travailleurs vont remplacer des policiers.
«Ce n'est pas comme si la direction de la Ville avait pris ces cinq postes et elle les avait mis ailleurs dans l'effectif», explique Jean Beaudoin, président de la Fraternité. «Ces postes ont été abolis, alors, dans ce contexte, on estime que ces agents vont faire du travail qui était d'abord fait par des policiers.»
M. Beaudoin dit que son organisation a déjà déposé un grief dans ce dossier. Le syndicat compte prendre tous les moyens juridiques à sa disposition pour bloquer cette initiative de la direction.
M. Beaudoin est convaincu que l'arrivée de ces agents réduira l'efficacité des services offerts à la population.
«L'agent de sécurité ne pourra pas remplir une plainte et ne pourra pas informer le citoyen s'il a des questions auxquelles seul un policier peut répondre. On va devoir sortir des policiers de la route pour venir répondre aux demandes du citoyen. Il y aura une perte d'efficacité évidente pour le citoyen.»
Le conseiller d'opposition Yvon Bussières est aussi en désaccord avec cette décision de la Ville de Québec.
«Quand tu arrives dans une station de police, ce que tu veux voir, c'est un policier, a-t-il affirmé. Surtout si la personne est dans une situation de crise.»
Un porte-parole de la Ville de Québec, Jacques Perron, n'a pas été en mesure de dire quand exactement cette agence allait entrer en fonction. «Au cours des prochains mois, a-t-il indiqué. Ces agents devront suivre une formation avant d'entrer au travail.»



Source: Cyberpress
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 64
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/05/2011
Age : 37

http://toutpourlagent.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum